la guerre de 100 ans , la peste noire, les guerre d'Italie, les grandes découvertes

 

 

 

 La guerre de cent ans (1337-1453)

 

 

www memo.fr

Les origines :

Au-delà des luttes féodales, et même si son prétexte est dynastique, la guerre de Cent Ans est en réalité l'expression du premier grand conflit de deux Etats souverains.


En 1066, Guillaume I, duc de Normandie, conquiert l'Angleterre. Sa victoire pose un problème insoluble, car en tant que duc il reste le vassal du roi de France et en tant que roi il est souverain en Angleterre. La puissance des rois anglo-normands s'accroît avec Henri II Plantagenêt, qui apporte l'Anjou, la Touraine et, grâce à son épouse Aliénor, l'Aquitaine.

 

C'est une véritable menace pour la dynastie capétienne, mais les victoires de Philippe Auguste sur Jean sans Terre ne laissent aux rois anglais qu'une partie de l'Aquitaine, dont la Guyenne. En 1259, dans un esprit de justice féodale, Saint Louis ratifie cette possession par le traité de Paris.  


 
Peu après le traité de Paris (1259), les fondations administratives et politiques de l'Etat moderne se mettent en place autour de deux grandes institutions: le Parlement en Angleterre, les états généraux en France; l'Etat est déclaré souverain aux dépens de l'autorité pontificale; un système fiscal national est mis au point. Cependant, des conflits éclatent en Guyenne et en Flandre.

 

En Guyenne, Philippe le Bel affaiblit Edouard I en acceptant de recevoir les «appels» sur les décisions de justice rendues par le Parlement de Paris.

En Flandre, où la fabrication des étoffes dépend des laines anglaises, les intérêts anglais et français se mêlent aux luttes sociales qui éclatent entre bourgeois et artisans. Par ailleurs, les rois de France apportent leur soutien au roi d'Ecosse Robert Bruce pour chasser les Anglais qui occupent son territoire et restaurer l'indépendance écossaise. La solution féodale préconisée par Saint Louis est source d'ambiguïtés et peut donner prétexte à un affrontement entre les deux Etats.  


Les origines dynastiques
 

1316, les femmes étant écartées de la succession royale, Philippe V, deuxième fils de Philippe le Bel, succède à Louis X, son frère aîné.

 

Charles IV Le Bel

 

 

1328, la lignée des rois capétiens s'éteint à la fin du règne de Charles IV, troisième fils de Philippe le Bel. Seul prétendant de la lignée masculine, Philippe de Valois est le neveu de Philippe le Bel; le roi d'Angleterre Edouard III, fils d'Isabelle (la fille de Philippe le Bel) et du défunt roi Edouard II, et Philippe VI, époux de Jeanne de Navarre (la fille de Louis X), sont les deux prétendants au trône par la lignée féminine.

En France : Philippe de Valois; En Angleterre : Edouard III 

 

Phil6france.jpg                       King Edward III from NPG.jpg

Philippe VI de Valois                                             Edouard III

 

Les nobles français choisissent Philippe VI de Valois, homme mûr, «né du royaume» malgré les prétentions d'Isabelle qui aurait voulu installer son fils Edouard III (roi d'Angleterre) à la tête du royaume de France; Cette décision s'appuie sur la loi salique (loi des Francs saliens, rédigée vers 490, à l'époque de Clovis) permet d'écarter du trône le roi d'Angleterre qui "n'est pas né du royaume".

1329, Edouard III, dont le pouvoir est encore chancelant, prête sans difficultés hommage pour ses fiefs français , réservant ses prétentions dynastiques comme arme diplomatique dans les affaires de Guyenne.

1333, les négociations ont presque abouti, mais Philippe VI lutte pour intégrer l'Ecosse au traité. Edouard III, pour surmonter ses difficultés, cherche de nouveau à conquérir le trône de France, qu'il revendiquera officiellement le 7 octobre 1337.  

1337, Le roi de France veut s'emparer du comté de Flandre, se qui compromettraient les exportations de laine anglaise. 

1337 : Edouard III déclare la guerre à la France. Le royaume de France sera ravagé. Plusieurs points chauds vont faire l'objet de convoitises :

  • la Flandre pour la filature et sa richesse, la Flandre est écrasée par les impôts français
  • la guyenne pour le vin et les possessions anglaises
  • la bretagne suite à un nouveau duc. Jean III meurt en 1341, la succession est indécise entre jean de Montfort (soutenu par les anglais) et Charles de Blois par l'intermédiaire de jeanne de penthièvre (soutenue par les français).

 

Une série de défaites françaises

Les anglais , par leurs archers et leur tactique, vont mettre à mal les troupes françaises à de nombreuses reprises.

 

1340: Les français veulent faire le blocus de Bruges (Flandres), ils sont écrasés par les archers anglais.

1346: Bataille de Crécy, nouvelle défaite française. Les anglais prennent Calais, et en font une base militaire.

1356: Bataille de Poitiers, encore une défaite française, mais cette fois le roi jean le Bon, lui même est fait prisonnier par le prince noir (fils d'Edouard III). Il va être choyé en Angleterre, dans un hôtel !!! . Le prince noir, sur demande de son père sillonne le Sud Ouest depuis 1953 et y sème la terreur. Partout où il passe, ce ne sont que pillages, incendies, tueries.

Le prince noir

http://histm.free.fr/PrinceNoir.htm

1356-1360 : 4 années de prison du roi de France , jean II le Bon. La régence est tenue par son fils , Charles (futur Charles V). Son pouvoir est contesté par Etienne Marcel, "roi de Paris", prévôts des commerçants, qui voudrait diriger les finances, l'armée et l'administration du royaume. Ainsi ils peuvent collecter les impôts et en faire l'usage qu'ils veulent. Mais un 3ème personnage s'immisce dans la partie : charles le mauvais, beau frère de Charles V. Etienne marcel demande aux jacques (paysans de Beauce révoltés) de lui venir en aide. Les jacques seront écrasés par charles le mauvais. Pendant ce temps , le roi Edouard III veut que la France restitue toutes leurs possessions . Refus de Charles, malgré l'accord de Jean II le Bon, Edouard III monte alors vers Reims, pour y être sacré roi de France. Son avancée sera stoppée, car ils se verront fermer toutes les villes. Les chevaux affamés, ils devront renoncer.

 

1360 :  la paix est signée entre Jean II le bon et Edouard III. Ce dernier récupère l'aquitaine.

1364 : La bataille de Bretagne. Suite à sa victoire à Cocherel, Duguesclin est envoyé à Auray. Le duché de Bretagne est en jeu. Il a face à lui, le prince noir. Celui ci les écrase, tue le prétendant au duché, Charles de Blois. C'est le désastre, le duché est entre les mains de jean de Montfort, proanglais.

1367: Défaite de DuGuesclin face au prince noir, à la bataille de Najéra en Espagne.

1414 : Bataille d'Azincourt, défaite française humiliante . Les français étaient 50.000 contre 10.000 anglais, mais se sont enlisés avec leurs chevaux.

La bataille de Crécy : succès des archers anglais

http://www.herodote.net/histoire/

 

Mais , tout de même quelques victoires françaises.

1364 : Du Guesclin bat les anglais à Cocherel. Il a fait racourcir les lances des cavaliers. Ceux ci suite à une manoeuvre tactique, ont obligés les archers anglais à faire du corps à corps.

1370: Du Guesclin, nommé connétable (chef suprême des armées royales) . Il chasse les anglais de Normandie, les combat en guyenne, dans le poitou, en saintonge.

Du Guesclin est fait connétable par le roi Charles V

http://www.herodote.net/histoire/

1372: Duguesclin conquiert tout le duché de Bretagne, Charles V annexe alors le duché de Bretagne à la France. Les bretons qui ne l'acceptent pas, rappellent  Jean IV. C'est jeanne de penthièvre qui l'accueille!!!

 Bilan :  L'autorité du roi est affaiblit par ces guerres incessantes. De grands seigneurs comme le Duc de Bourgogne en profitent pour étendre leur domaine.

 

La peste noire (1348)

 

Un fléau venu de Crimée, s'abat sur la France en 1348 : la peste noire. Ses symptômes: frissons, fièvre, démarche chancelante, état de stupeur, puis de prostration, bulbons enflammés et très douloureux qui apparaissent à l'aine, sous les aisselles, la salive marqué de filet de sang. Des hémorragies sous la peau qui la rende d'un  noir marbré. En moins d'un an, elle traverse la France en partant de Bordeaux.

La peste est transmise par le rat et la puce, mais aussi par voies respiratoires. Elle fera 25 millions de morts en Europe, soit un peu moins de la moitié de la population !!!

L'année suivante, c'est la famine qui sévit. Aucun champ n'a été cultivé pendant la peste. Les loups entrent dans les villes.

Le grand schisme d'Occident (1378-1417)

En 1303, Philippe IV Le Bel, qui avait un besoin urgent de finance, a décidé d'impôser le clergé. Ce qu'avait refusé le pape, en vain. Rome est humiliée. En 1305, c'est la confusion à Rome, le nouveau pape décide de s'installer à Avignon.

Le palais des papes à Avignon

Mais en 1378, le nouveau pape, Urbain VI décide de repartir à Rome. Les évèques élisent un 2 ème pape, Clément VII, qui lui, réside à Avignon. L'Eglise est donc gouvernée par 2 papes !!!!.  Cette situation va diviser l'occident :

  • l'empire germanique et l'Angleterre sont fidèles à Rome
  • le France et l'Espagne soutiennent les papes d'Avignon

Mais en 1409, un concile élit un 3ème pape, alexandre V !!!.

Enfin en 1417, de l'ordre est remis, tous les papes sont déposés. Un nouveau pape est élu à Rome, pour l'ensemble de l'Eglise d'occident. Mais le mal est fait, le schisme a eu pour conséquence de créer une contestation de la souveraineté du pape. Ce sont les prémices d'un soulevèment qui aura lieu un siècle plus tard, le protestantisme.

 

Bilan de charles V (1364-1380)

  • La plupart des anglais sont chassés du royaume de France
  • l'armée est réorganisée, les forteresses sont remises en état.
  • des compagnies d'archers sont créées, l'artillerie est renforcée
  • la flotte est agrandie, elle compte en 1377, 35 grands navires
  • la perception des impôts est rendue efficace, sans pression fiscale excessive.
  • l'unité française est reconstituée
  • la stabilité monétaire dure plus de 15 ans, avec la création du franc d'or en 1360 par jean II le bon. Cette monnaie stable, permettra aux prêteurs (Lombards et Juifs) d'avoir confiance.
  • Le commerce redevient prospère

 

Charles VI, le roi devenu fou (1380-1422)

En 1380, Charles VI décide (à  l'âge de 12 ans !!) de supprimer les aides (impôts indirects), après que Charles V ait supprimé les fouages (impôts directs). Les caisses de l'état, non ravitaillées, s'épuisent très rapidement. 2 ans plus tard, sous l'influence de ses oncles, il rétabli les aides. C'est la révolte des maillotins, à Paris, et dans les autres villes du royaume. Finalement les taxes seront rétablies.

Il faut dire aussi que les oncles de Charles VI (Louis d'Anjou, Philippe de Bourgogne, Jean de Berry) , dépensent sans compter.

 

En 1392, la schizophrénie du roi est déclarée. La régence revient à ses oncles + son frère louis d'Orléans. Ne pouvant se supporter, une guerre civile va avoir lieu, entre Jean sans peur (chef des bourguignons) et louis d'Orléans (chef des armagnacs). Elle va durer 10 ans (1409-1419).

Charles VII, futur roi de France, rencontra Jean sans peur, au pont de Montereau. La discussion tourna mal et Charles tua Jean sans peur.

http://grande-boucherie.chez-alice.fr/1413.htm

Le royaume de France est ....anglais!!! (1420 - 1436)

Henri V d'Angleterre

En 1414, profitant de la confusion, le roi anglais Henri V, demande à Charles VI de lui restituer la couronne. C'est la bataille d'Azincourt. 6 ans plus tard, Philippe le Bon , qui a succédé à Jean sans peur fait un traité à Troyes, qui donne le royaume aux anglais, ceci afin de se venger de la mort de Jean sans peur. Mais 2 ans après Charles VI et Henri V meurent.

Jeanne d'arc (1411-1431)

Hiver, 1428, Jeanne d'arc entend des voix , alors qu'elle est au champ à Domrémy. Elle est appelée par des saints qui lui demande de bouter les anglais hors du royaume.

1429

██ Territoires contrôlés par Henri V██ Territoires contrôlés par le duc de Bourgogne

██ Territoires contrôlés par le Dauphin Charles

██ Principales batailles

     Raid Anglais de 1415

     Itinéraire de Jeanne d'Arc vers Reims en 1429

 
 

 

Elle part pour Chinon, où se trouve le roi Charles VII, pour lui faire part de l'incroyable nouvelle. Elle doit repousser les anglais, qui assiègent Orléans , et conduire le roi à Reims, pour qu'il y soit sacré et couronné. Elle va de victoires en victoires, et mène le roi Charles à Reims. Puis elle part libérer Paris, mais le roi préfère négocier avec les anglais, plutôt que de les affronter. Jeanne d'arc, qui a réveillé les français, se fait des ennemis (les bourguignons et le Nord). Elle est capturée à Compiègne, le 23 mai 1430, par les bourguignons. Elle est vendue aux anglais, jugée à Rouen en 1431 et brûlée le 30 mai 1431 sur un bûcher.

   
Jeanne d'Arc au sacre du roi Charles VII, toile de Dominique Ingres (1780-1867)
 Jeanne d'arc à Orléans

 Jeanne d'arc au sacre de Charles VII

 Jeanne d'arc au bûcher

 

Son martyre a réveillé le sentiment national, d'autant que les anglais en profitent pour couronner Henri VI, roi de France, en décembre 1431, à Notre Dame de Paris.

Les bourguignons et les armagnacs font la paix. Ils reprennent Paris aux anglais en 1436.

Charles VII, va alors s'employer à bouter les anglais hors de France. La bataille de Formigny (normandie, 1450),  puis celle de Castillon (guyenne, 1453), vont sceller le sort des anglais. Ils sont définitivement hors de France. La guerre de cent ans , vient de prendre fin.

 

L'après guerre de cent ans

Louis XI, succède à son père, Charles VII, en 1461. Son objectif : unifier le royaume en demembrant la Bourgogne, soumettre la Bretagne, reprendre la Normandie. Son règne sera constitué principalement de luttes, entre régions et principalement avec la Bourgogne.

La Bourgogne, qui depuis 1032, fait partie du Saint empire romain germanique, rêve également d'agrandir son territoire. La guerre contre le royaume de France durera 15 ans, entre Louis XI et Charles Le téméraire.

Louis XI

http://francehistoire.free.fr/moyen/louis11.html

Le bilan de Louis XI n'est pourtant pas désastreux:

  • Il ranime les foires, supprime les péages intérieurs, fait contruire des routes, agrandir des ports
  • il développe l'agriculture. Il attire les marchands et les meilleurs ouvriers étrangers, établit un système de libre échange avec l'Angleterre, développe la production minière
  • il favorise l'introduction de l'imprimerie en France
  • il va recréer l'état nation, à la place des seigneurs féodaux qui avaient pris le pouvoir. Il limite le pouvoir des grands corps politiques et administratifs, met au pas le clergé et la noblesse et poursuit la réorganisation de l'armée royale.

Louis XI meurt en 1483.

 

Les guerres d'Italie.

 

Le règne de Charles VIII commence par une rivalité avec Louis d'Orléans, futur Louis XII. Cette rivalité les amènera à s'opposer dans la guerre pour le duché de Bretagne en 1488. Louis est épris de la fille du duc de Bretagne, François II. Mais à la mort du duc, en 1490, elle se marie à l'archiduc d'Autriche. La bretagne est autrichienne, mais pour un an seulement. Ce mariage est annulé par le roi Charles VIII, qui s'empresse de l'épouser en 1491.

Anne de Bretagne

Charles VIII ira , ensuite combattre les aragonais en Italie. Il ramènera beaucoup d'oeuvres d'art pour le chateau d'Amboise.

Le chateau d'Amboise

A la mort de Charles VIII, en 1499, Louis XII qui prend le pouvoir et Anne de Bretagne. Il poursuivra les guerres en Italie.

1514, mort d'anne de Bretagne

1515, mort de Louis XII

 

Paris, la naissance d'une capitale

A partir du XIème S , Paris assume une triple fonction:

Place forte, lieu d'échanges, centre intellectuel.

Philippe Auguste en donne des allures de capitale avec l'installation des principales institutions, la construction du Louvre et le pavage des rues.

La ville s'est développée au XIIIème S . C'est un grand centre commercial, un grand centre intellectuel (école du quartier latin et l'université). Paris a un rôle politique essentiel. Louis IX fait construire la Sainte chapelle dans le palais royal. A la fin du XIIIè , Paris compte 200.000 hab, et est la ville la plus peuplée d'Occident.

En 1425, une ordonnance royale emploie pour la 1ère fois le terme de capitale pour Paris.

 

 

 

 

 

Les conquêtes et les grandes découvertes

 

 

Cette période (fin XVème et début XVIème) va désenclaver le monde.

Objectif:

  • économique : recherche d'or, nouvelles routes maritimes pour s'affranchir du monopole des arabes sur les épices et la soie.
  • religieux : devancer l'islam, en convertissant les nouveaux peuples au christianisme.
  • scientifique: découvrir de nouvelles terres.

 

Même si , il est vrai que Marco Polo, a permis aux européens de découvrir les Indes dès le 13 ème Siècle, les grandes découvertes ne vont véritablement débuter qu'à la fin du 15ème Siècle. Marco Polo, va en fait se la jouer un peu individualiste. C'est son père et son oncle qui vont lui ouvrir la voie. Ceux ci au terme d'un long voyage ont créé des relations avec le chef Mongol (Khan, petit fils de Ghensis Khan). Marco Polo va retrouver ce chef et travailler pour lui pendant 17 ans, ouvrant alors la route de la soie.


2 siècle plus tard, Espagnols et Portugais se basant sur les travaux de Ptolémée (90 - 168 ap JC) et sur ceux de Copernic vont vouloir découvrir d'autres routes vers la soie, et notamment des routes maritimes. Ptolémée disait que l'Univers tournait autour de la Terre. Copernic a démenti en disant que la Terre tournait autour du Soleil. Cette nouvelle vision sera capitale pour les grandes découvertes, car toutes les cartes créées jusqu'alors sont obsolètes, et tout est à reconstruire. A noter que les idées de Copernic, très mal vue par l'Eglise catholique, ne pourront être diffusées que par l'invention de l'imprimerie.

Cette conquête est facilitée et permise grâce à la caravelle (nouveau navire rapide et maniable), l'astrolabe et la boussole pour s'orienter et aux cartes. Jusqu'ici n'étaient connues que les terres d'Asie, d'Europe et d'Afrique du Nord, grâce notamment à Marco Polo (1271-1296).

Les portugais vont essayer de rejoindre l'Inde en contournant l'Afrique (Bartolomeu Diaz, en 1487 atteint le cap de Bonne Espérance; Vasco de Gama, en 1497 atteint les Indes).

bartolomeo dias

Bartolomeu Diaz, n'a pas été reconnu à sa juste mesure, comparativement à Christophe Colomb. C'est pourtant lui qui en 1487 découvrira le passage par le Cap de Bonne Espérance. L'aventure de Bartolomeu Diaz est une résultante de 75 ans d'effort de la part des portugais. Ceux ci ont très tôt voulu se défaire de la pression des turcs , qui se trouvaient sur leur passage pour se rendre aux Indes.

Il fallu alors inventé de nouveaux navires (caravelles) plus maniables et légères que ceux qu'ils avaient alors.

Il fallu aussi inventé des cartes maritimes, des instruments de navigation ( boussole). Il nous a souvent été dit que l'astrolabe avait été inventé par les portugais, or il n'en est rien. Ptolémée le dévrivait déjà dès le 1er Siècle. L'astrolabe aurait été inventé au 2ème Siècle .............avant JC par le grec Hipparque.

Il a fallu également se défaire des préjugés (franchissement des Canaries, derniers endroits répertoriés à l'époque, où des monstres pouvaient surgir; le franchissement de l'Equateur, où les navires pouvaient être calcinés).

La croix rouge sur les voiles des caravelles a été mise en l'honneur de Rome qui finance le voyage.

 

 

Bartolomeu Diaz, avec ses 2 caravelles, a franchi le Cap de Bonne Espérance, un peu malgré lui. En effet, une tempête l'a obligé à contourner la pointe de l'Afrique. Son équipage ne voulant plus poursuivre la route, se rebelle. Bartolomeu Diaz est contraint de revenir au Portugal, et sur la route du retour il apercevra la pointe sud de l'Afrique. Une grande partie de l'équipage mourra avant d'arriver au Portugal. A son retour , le roi Jean II comprenant l'intérêt de cette incroyable découverte pour rejoindre les Indes, appelera ce cap : le Cap de Bonne Espérance.

File:Bartolomeu Dias Voyage.PNG

Les espagnols,par l'intermédiaire du gênois Christophe Colomb va essayer par la route Ouest, en 1492.

Dès 1484, Christophe Colomb va négocier avec le roi Jean II son projet de rejoindre les Indes par l'Ouest. Il estimait la distance à un peu de 2000 km, en se basant sur les travaux de Plothémé. Cependant celui ci estimait la distanceà 16000 km. Il n'arrivera pas à convaincre le roi du Portugal, et se retournera alors vers leur principaux concurrents , les espagnols. Si en 1487, Christophe Colomb essuiera un refus des rois catholiques, mais à force d'insister, il finira par avoir leur accord et bien sûr le financement qui va avec. Il quitte l'Andalousie en 1492 avec 3 caravelles (la Santa Maria, la Nina et la Pinta). Les rois catholiques d'Espagne avaient donné leur accord pour contrer la découverte du Cap de Bonne Espérance par les portugais, et également pour évangéliser de nouvelles terres. 3 mois plus tard, Christophe Colomb arrive à Cuba, pensant être aux Indes.

Contrairement aux idées reçues, christophe Colomb n'est pas le premier à avoir découvert l'Amérique, car Leif Eriksson , fils d'Erick Le Rouge, un islandais l'a découverte bien avant en............992. Mais il lui revient le mérite d'avoir ouvert une voie maritime entre l'Europe et l'Amérique.

Arrivée de Christophe Colomb en Amérique (  wikipedia)

 

 

Magellan sera le premier à faire le tour du monde (entre 1519 et 1522). En fait il ne fera pas le tour, car il mourra an 1521 aux philippines. Son expédition , par c

ontre achèvera le périple et reviendra en Espagne en 1522.

 

 

 

Conséquences: 

  • Les nouvelles terres découvertes sont convoitées par les Portugais et les Espagnols. Le pape donnera son accord pour qu'ils se les partagent, en 1494. La richesse de ces terres va amener français et anglais , également, dans les conquêtes.
  • Cependant, ces conquêtes ne se font pas sans accrocs. Les espagnols vont détruire les civilisations précolombiennes (Aztèques, Incas) par les massacres, le travail forcé dans les plantations et les mines, les épidémies. Des colons s'installent , ensuite en Amérique, créent de grandes plantations (canne à sucre, coton, tabac, etc...) et exploitent des mines d'or et d'argent. Face aux besoin énormes de main d'oeuvres, les portugais, puis les autres puissances coloniales, vont importer des esclaves noirs d'Afrique.. C'est le début de la traite négrière et du commerce triangulaire. Celà va affaiblir durablement l'Afrique, désorganiser les économies et renforcer les identités ethniques pour se protéger.

Un prêtre dominicain espagnol, Bartholome de Las Casas, s'efforcera pendant 50 ans de dénoncer les massacres. Bartholome est le fils d'un compagnon de traversée de Christophe Colomb (2ème voyage en 1493). Très proche des fils de Christophe Colomb, il partira vers le Nouveau Monde en 1502. Il recevra , comme tout espagnol des terres et la population qui y habite. Mais très vite il se rendra compte du sort réservé aux indigènes. Après avoir été nommé prêtre en 1510, il effectuera de nombreux aller-retour pour Cuba. Il n'aura de cesse de s'opposer aux massacres, mais en vain. Ainsi selon lui, la population amérindienne au nombre de 1.100.000 habitants en 1492, est passée à 16.000 en 1516. A force de persévérence, le pape demandera un éclaircissement sur cette population indigène dont Bartholomé de Las Casas sera leur défenseur.


 

Les conclusions de ce colloque seront favorables à bartholomé De Las Casas. Mais elle seront aussi le début d'une autre catastrophe, puisque l'Eglise demandera à remplacer les indigènes par des esclaves Noirs d'Afrique. La traite des Noirs va commencer, entrainant une profonde blessure pour l'Afrique (économiquement, identitairement et politiquement)

 

  • Les Espagnols et les Portugais imposent leur langue dans leur empire, ainsi que leur religion (christianisme).
  • Une nouvelle répartition économique : l'Espagne et le Portugal contrôlent le commerce mondial, le centre du commerce se déplace vers l'Ouest (de la Méditerrannée vers l'Atlantique). De nouveaux ports se développent (Lisbonne, Cadix, Séville, Anvers et Amsterdam).
  • L'afflux d'or et d'argent enrichit l'Europe (et principalement quelques familles comme les Médicis à Florence) 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site