l'Eglise au Moyen Age

Le clergé

Les guerres entre seigneurs n'épargnent pas les abbayes. Il en est une qui parvient à être un lieu de refuge, l'abbaye de Cluny. Depuis 910, l'abbaye de Cluny est rattachée à l'Eglise de Rome. Les moines clunisiens pratiquent le jeûne et l'abstinence, et sont vêtus d'habits noirs. 100 ans plus tard, on compte plus de 1000 établissements clunisiens. En 1080, le pape grégoire VII, instaure que les évêques clunisiens soient nommés par lui. Il interdit le mariage des prêtres.

En 950, débute le pèlerinage de Compostelle (village de Galice où un ermite Pélage, a vu des milliers d'étoiles voleter au dessus du tombeau du Saint). Ce pèlerinage est aussi un "pied de nez" fait aux maures. Il démarre du Puy en Velais (massif central) et passe par de nombreuses abbayes.

La coquille st Jacques, symbole du pèlerinage, qui permettaient aux pèlerins de prouver qu'ils avaient bien fait le pèlerinage.

1030, est l'année où s'est institué la date du 02 novembre pour fêter les morts.

En 1098, robert de molesme veut remettre de l'ordre dans l'Eglise, face à l'enrichissement des clunisiens. Il créé à l'abbaye de Citeaux, l'ordre des bénédictins, respectant les règles de Saint Benoit (prière, travail manuel, vie fraternelle, obéissance et humilité). Les moines bénédictins sont vêtus d'habits écrus, dépouillent les églises de leurs ornementations, jeûnent tant qu'ils peuvent et promeuvent le culte de la vierge Marie.

Enfin en 1112, Bernard quitte Citeaux, pour créer une abbayes à Clairveaux et prend un habit blanc. Ils font beaucoup de commerce avec les cités, les dons affluent, de sorte que la richesse s'accumule.

 La religion, l'Eglise au moyen âge

 

- Les croyances au moyen âge : Les chrétiens recherchent le Salut, craignent l'Enfer. Ils croient que le Christ les jugera avant leur mort lors du jugement dernier. Le pardon des péchés leur permettra d'avoir le salut de leur âme pour aller au paradis et à la vie éternelle.

Au 12ème S, le purgatoire permet aux imparfaites d'être purifiées pour aller au paradis.

La piété médiévale s'organise autour des pèlerinages, de la croyance aux miracles et du culte des reliques.

- le rôle de l'Eglise au moyen âge :

  1. Elle contrôle tous les aspects de l'organisation sociale, rythme la journée, la semaine , l'année.
  2. Elle fournit une vision chrétienne de la société (ceux qui prient, ceux qui travaillent, ceux qui combattent)
  3. Elle impose un modèle chrétien du mariage (unique, indissoluble et exogamique)
  4. Elle canalise la violence des chevaliers (trêve de Dieu, condamne la violence contre les faibles, dans les lieux sacrés)
  5. Elle porte secours aux malades et aux pauvres (Hopitaux)
  6. Elle assure le monopole de  l'enseignement (écoles cathédrales ou monastiques, Universités à partir du 12èS
  7. Les manifestations de la foi s'expriment à travers les monuments et les oeuvres d'art
  8. Elle réprime ceux qui ne la reconnaissent pas ou ceux qui remettent en cause ses croyances (hérétiques).

- L'Eglise est une puissance économique et politique :

  1. Elle est riche (dîme = 1/10è des récoltes, loyers, dons, droits seigneuriaux)
  2. Elle détient des terres
  3. L'Eglise participe à l'expansion territoriale de l'Occident :  Reconquista en Espagne, les croisades en Orient

- Organisation de l'Eglise:

  • Le pape est le chef de l'Eglise, il est élu par les cardinaux. Il réunit les évèques en concile pour décider des règles religieuses.
  • Les évêques sont nommés par le pape à la tête des diocèses. Ce dernier est composé de plusieurs paroisses dirigés par les curés. Ces 2 constituent le clergé séculier (vivent au milieu des laïcs)
  • Les abbés et les moines forment le clergé régulier. Ils vivent retirés du monde dans les monastères et obéissent à la règle de l'Ordre auquel ils appartiennent (Bénédictins, Cisterciens, etc...). L'Abbaye est un monastère dirigé par un Abbé. Ce dernier dirige plusieurs monastères groupés sous son autorité en Ordre. Le monastère est un lieu coupé des laïcs. Il comprend l'église (prière), le chapitre (rassemblement), le cloître (méditation, prière), le scriptorium (manuscrit), le réfectoire, le dortoir.

- Les églises romanes. A partir du 11èmeS, l'Occident connait un essor économique, démographique, technique. Les communautés monastiques se développent, de nombreuses églises sont construites dans le style roman. C'est à dire en forme de croix latine, le choeur orienté vers Jérusalem, représente la tête du Christ. Les charpentes de bois sont remplacées par des voutes de pierre en arceaux. La lourdeur de ces voûtes nécessite des petits murs épais avec contrefort. Le peu de lumière entretient le mystère.

 

église romane

- Les églises gothiques. A partir du 12èmeS, les églises ,basée sur de nouvelles techniques, sont plus vastes, plus lumineuses, plus hautes. Les croisées d'ogives dirigent les poussées de la voûte vers 4 piliers, consolidés par des arcs-boutants, qui s'appuient sur des contreforts. Les statues recouvrent les façades. Les vitraux , nombreux et colorés reprennent des scènes de l'Histoire biblique.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site