la féodalité, églises et cathédrales, le royaume de France, les croisades,

L'après Charlemagne

Louis Ier (ou louis le pieux), va vouloir bien faire en partageant l'empire entre ses 3 fils, dès 817.  Grosse erreur, les querelles seront incessantes entre eux et leur père, et ce d'autant plus que le partage sera remise en cause en 831, avec l'arrivée d'un nouveau fils, charles.

Charlemagne avait mis en place des conseillers laïcs, louis Ier verra l'Eglise et ses évèques se substituer à eux. L'influence de l'Eglise prend réellement son envol.

840 : Mort de Louis Ier, dans la cacophonie. Les frères se querellent toujours, mais de ces guerres va germer une nouvelle langue : le français. En effet, afin de se faire comprendre de leurs guerriers, Louis et Charles, décident de faire un serment , non pas en latin apprise à l'école, mais dans une langue populaire, la langue romane pour Charles.

En 843, le traité de Verdun acte la naissance de la France. L'empire est partagé en 3, dans le sens vertical:

  • la francia occidentalis de Charles le chauve
  • la francia media de Lothaire
  • la francia orientalis pour Louis le germanique

En 843, l'empire est soumis à des attaques, au sud par les maures, et à l'ouest par les vikings. Celà explique  aussi, la volonté des 3 frères de faire la paix. Les vikings (peuples du Nord) vont envahir la Normandie, ils pillent, brulent tout sur leur passage. En 886, établis depuis longtemps en Normandie, ils continuent leur ravages vers Paris , puis vers la Bourgogne. Ce n'est qu'en 911, que la paix sera officialisée avec les normands. Le norvégien Rollon, chef des normands, se fait baptiser, et épouse la fille du roi de France. Ils vont rebâtir abbayes, églises, villages (noms en ---beuf, des villages normands), et vont parler le roman.

Les vikings et leur drakkar

http://pagesperso-orange.fr/jean-francois.mangin/carolingiens/caro_6.htm

Pendant ce temps, le royaume est gouverné par un roi trop faible, si bien que ce sont les comtes et les princes qui font la loi sur leur territoire. C'est le temps de la féodalité. Ceux ci qui avaient été mis en place par Charlemagne, vont établir la seigneurie, sorte de petits états dans l'état, avec son seigneur, sa justice, son château...

 

Le système féodal

 

Le château fort: d'abord en bois, avec un donjon en pierre, il sera ensuite entièrement construit en pierre. Il sert de refuge en cas d'attaque. En contre partie de cette protection, le seigneur perçoit des taxes des paysans.

http://ecole.pagespro-orange.fr/college.saintebarbe/moyenage/protection.htm

La population

La population se classe en 3 ordres:

  1. les nobles : ceux qui font la guerre. Un jeune noble, de 18 à 20 ans, devient chevalier au cours d'une cérémonie, l'adoubement. Il peut demander la protection d'un autre chevalier (suzerain ou seigneur) qui possède un château, des terres, au cours d'une cérémonie : l'hommage. Le chevalier soumis, vassal, peut recevoir plus ou moins de terres (fief), lors de cette cérémonie. Le seigneur possède le droit de ban, c'est à dire qu'il impose ses décisions, rend la justice et perçoit des redevances : la taille, les banalités (pour l'utilisation du four, du moulin ou du pressoir), les péages (droits de passages des marchandises par la seigneurie).
  2. le clergé, ceux qui prient.
  3. les autres, ceux qui travaillent pour les 2 premiers. Les serfs (paysans liés au seigneur) pouvaient recevoir de la terre (tenure), mais celle ci n'était pas transmissible d'une génération à l'autre. Les vilains (paysans libres) pouvaient quitter le domaine, mais devaient au seigneur un impôt (la taille) et un loyer annuel fixe (le cens). Ils doivent une partie de leur récolte, faire des corvées (travail gratuit pour le seigneur), et verser la dîme au clergé (correspond au 1/10ème de leur récolte).

http://www.lemoyenage.com/html/paysans.htm

La féodalité

le système féodal consiste à prêter hommage.

  • Ainsi les grands seigneurs (princes, ducs, certains comtes, barons, ..) prêtent hommage au roi (il est suezrin c'est à dire seigneur de tous ces vassaux).
  • les seigneurs prêtent hommage aux grands seigneurs
  • les petits seigneurs prêtent hommage aux seigneurs.

L’enluminure présente les trois ordres de la société médiévale : ceux qui prient, ceux qui combattent et ceux qui travaillent.
Bibliothèque Nationale de France, département des Manuscrit

http://www.memo.fr/

Pour accroître leur pouvoir, les rois de France se font sacrer à Reims; ils agrandissent le domaine royal par achat, confiscation, mariage ou héritage. Ainsi Philippe II (dit Philippe Auguste 1180-1223), confisque les fiefs français du roi anglais Jean sans Terre qui refuse d'accomplir ses obligations de vassal. Louis IX (dit Saint Louis, 1226-1270) obtient l'hommage du roi d'Angleterre pour ses possessions en France.

Les rois mettent en place une administration compétente de plus en plus nombreuse pour les aider à gérer un royaume de plus en plus grand.

Pendant la guerre de 100 ans (1337-1453), Charles VII (1422-1461) crée une armée de métier totalement dévouée et des impôts permanents comme la taille royale (impôt direct), la gabelle (taxe sur le sel) ou les aides (taxes sur le commerce) pour payer cette armée et renflouer les caisses du royaume.

Le roi devient souverain, ses décisions s'imposent à tout le royaume et il n'y a pas d'autorité supérieure. Il est entouré d'une cour dans laquelle on trouve:

  1. le conseil du roi qui prend les décisions politiques pour le royaume
  2. le parlement : c'est le tribunal royal qui juge en appel
  3. la cour des comptes qui gère les finances et comptes royaux (impôts, dépenses)

 

Le roi est représenté dans les provinces du royaume par des baillis (Nord) et sénéchaux (Sud) qui s'occupent des finances, de la justices et de l'armée.

 

La vie des paysans 

90% de la population est constituée de paysans qui se regroupent, à partir des Xème-XIème siècles, autour de l'église, dans un village, avec les artisans comme le meunier ou le forgeron. Les maisons ne comportent qu'une pièce et sont construites avec des matériaux simples (chaume, torchis).

l'alimentation est peu variée : bouillies ou galettes de céréales et très peu de viande.

la vie des paysans est rythmée par les travaux agricoles : en mars les semailles, en été la moisson, en septembre les vendanges, ...

 

 

 

 

L'Eglise

L'Eglise est l'institution chrétienne qui rassemble les clercs (gens d'Eglise) sous l'autorité du pape. Le clergé correspond à l'ensemble des clercs.

 

L'organisation de l'Eglise:

  • Le pape est le chef de l'Eglise, il est élu , à vie, par les cardinaux. Il réunit les évèques en concile, pour décider des règles religieuses. 
  • Les évèques sont nommés par le pape, à la tête des diocèses. Ceux ci rassemblent plusieurs paroisses, dirigées par des curés. Evèques et curés constituent le clergé séculier (vivent au milieu des laïcs).
  • Les abbés et les moines forment le clergé régulier . Ils vivent retirés dans des monastères et obéissent aux règles de l'Ordre à laquelle ils appartiennent. (Bénédictins, Cisterciens, etc...). L'Abbaye est un monastère dirigé par un Abbé. Ce dernier dirige plusieurs monastères groupés sous son autorité en Ordre. Le monastère est un lieu coupé des laïcs. Il comprend l'église (prière), le chapitre (rassemblement), le cloître (méditation, prière), le scriptorium (manuscrit), le réfectoire, le dortoir.

 

Les abbayes

 

Les guerres entre seigneurs n'épargnent pas les abbayes. Il en est une qui parvient à être un lieu de refuge, l'abbaye de Cluny. Depuis 910, l'abbaye de Cluny est rattachée à l'Eglise de Rome et fait partie de l'Ordre des bénédictins (ordre de Saint Benoit) fondé en 529 par Saint Benoit de Nursie.

Les moines clunisiens pratiquent le jeûne et l'abstinence, et sont vêtus d'habits noirs. 100 ans plus tard, on compte plus de 1000 établissements clunisiens. En 1080, le pape grégoire VII, instaure que les évêques clunisiens soient nommés par lui. Il interdit le mariage des prêtres.

En 950, débute le pèlerinage de Compostelle (village de Galice où un ermite Pélage, a vu des milliers d'étoiles voleter au dessus du tombeau du Saint). Ce pèlerinage est aussi un "pied de nez" fait aux maures. Il démarre du Puy en Velais (massif central) et passe par de nombreuses abbayes.

La coquille st Jacques, symbole du pèlerinage, qui permettaient aux pèlerins de prouver qu'ils avaient bien fait le pèlerinage.

1030, est l'année où s'est institué la date du 02 novembre pour fêter les morts.

En 1098, robert de molesme veut remettre de l'ordre dans l'Eglise, face à l'enrichissement des clunisiens. Il créé à l'abbaye de Citeaux, l'ordre des cisterciens, respectant les règles de Saint Benoit (prière, travail manuel, vie fraternelle, obéissance et humilité). Les moines cisterciens sont vêtus d'habits blancs, dépouillent les églises de leurs ornementations, jeûnent tant qu'ils peuvent et promeuvent le culte de la vierge Marie.

Enfin en 1115, Bernard quitte Citeaux, pour créer une abbaye dans une clairière (claire vallée d'où Clairveaux) . La spiritualité de Bernard est fortement marquée par la pénitence. Il fait subir à son corps les plus cruels traitements, mettant ainsi sa santé en danger. Son goût pour l'austérité s'accorde à merveille avec le dépouillement des églises cisterciennes. C'est en 1129, lors du concile de Troyes, que Bernard fait reconnaître les statuts de la milice du Temple, les Templiers, dont il a grandement influencé la rédaction. L'existence d'un ordre de moines appelés à manier l'épée et à verser le sang était, selon Jean Flori, une « monstruosité doctrinale » que Bernard de Clairvaux réussit à faire accepter par le concile. Ce qui officialisa l'intégration définitive, dans la doctrine de l'église romaine, de la notion de guerre sainte.  Bernard justifie la création de cette milice par le fait que le Templier est un combattant discipliné sans orgueil et sans haine. Il mènera la seconde croisade (1146) contre son gré. Il prône la conversion des juifs par la prière et non la violence, mais est favorable au baptême forcé des païens. Cette seconde croisade sera un échec ce qui lui sera reproché dans tout le royaume.

Bernard de Clairveaux

 

Les églises

- Les églises romanes. A partir du 11èmeS, l'Occident connait un essor économique, démographique, technique. Les communautés monastiques se développent, de nombreuses églises sont construites dans le style roman. C'est à dire en forme de croix latine, le choeur orienté vers Jérusalem, représente la tête du Christ. Les charpentes de bois sont remplacées par des voutes de pierre en arceaux. La lourdeur de ces voûtes nécessite des petits murs épais avec contrefort. Le peu de lumière entretient le mystère.

 

église romane

- Les églises gothiques. A partir du 12èmeS, les églises ,basée sur de nouvelles techniques, sont plus vastes, plus lumineuses, plus hautes. Les croisées d'ogives dirigent les poussées de la voûte vers 4 piliers, consolidés par des arcs-boutants, qui s'appuient sur des contreforts. Les statues recouvrent les façades. Les vitraux , nombreux et colorés reprennent des scènes de l'Histoire biblique.

 

 

 

La religion, l'Eglise au moyen âge

 

- Les croyances au moyen âge : Les chrétiens recherchent le Salut, craignent l'Enfer. Ils croient que le Christ les jugera avant leur mort lors du jugement dernier. Le pardon des péchés leur permettra d'avoir le salut de leur âme pour aller au paradis et à la vie éternelle.

Au 12ème S, le purgatoire permet aux imparfaites d'être purifiées pour aller au paradis.

La piété médiévale s'organise autour des pèlerinages, de la croyance aux miracles et du culte des reliques.

- le rôle de l'Eglise au moyen âge :

  1. Elle contrôle tous les aspects de l'organisation sociale, rythme la journée, la semaine , l'année. Elle administre les 7 sacrements (baptême, mariage, extrême-onction, etc...) . Elle est au centre du village, rythme les journées en sonnant les heures des prières (l'angélus).
  2. Elle fournit une vision chrétienne de la société (ceux qui prient, ceux qui travaillent, ceux qui combattent)
  3. Elle impose un modèle chrétien du mariage (unique, indissoluble et exogamique)
  4. Elle canalise la violence des chevaliers (trêve de Dieu, condamne la violence contre les faibles, dans les lieux sacrés)
  5. Elle porte secours aux malades et aux pauvres (Hopitaux)
  6. Elle assure le monopole de  l'enseignement (écoles cathédrales ou monastiques, Universités à partir du 12èS
  7. Les manifestations de la foi s'expriment à travers les monuments et les oeuvres d'art
  8. Elle réprime ceux qui ne la reconnaissent pas ou ceux qui remettent en cause ses croyances (hérétiques)par des enquêteurs et tribunaux (inquisition).

- L'Eglise est une puissance économique et politique :

  1. Elle est riche (dîme = 1/10è des récoltes, loyers, dons, droits seigneuriaux)
  2. Elle détient des terres
  3. L'Eglise participe à l'expansion territoriale de l'Occident :  Reconquista en Espagne, les croisades en Orient

 

 

 

Hugues capet (987), la dynastie des capétiens (987-1328)

 

Depuis Charlemagne, les guerres fratricides, l'influence des rois, trop faibles, qui s'épuise au profit des ducs et comtes, ont dilapidé l'empire. Ducs et comtes que Charlemagne avait mis en place pour mieux gouverver son empire. En 987, il ne reste du royaume de France qu'un petit domaine dans le bassin parisien (une vingtaine d'évêchés et quelques seigneuries). Hugues Capet hérite de ce domaine, suite à la mort de Louis V, d'un accident de chasse. Il n'avait pas de descendants. Le père de Hugues, un fidèle du roi, bénéficie du domaine. Hugues Capet en hérite, et se fait proclamer roi par les grands du royaume. Il est couronné et sacré par un évêque. Il est ainsi reconnu comme roi de droit divin, ce qui le distingue de ses vassaux et lui garantit un prestige incomparable. C'est le début de la dynastie des capétiens.

Le reste de la France est aux mains des seigneurs, qui lui prêtent hommage, mais ne lui obéissent pas.

Hugues Capet ambitionne de reconquérir les diférents duchés du royaume de Charlemagne, mais il meurt en 996, en ayant agrandit légèrement son domaine.

 

 

Le royaume de France et l'affirmation de l'Etat (X et XV ème S) 

L'élection de Hugues Capet est considérée comme un des évènements fondateurs de la construction du royaume de France.

Le royaume est situé au coeur de l'Europe chrétienne, sur les routes des pèlerinages et du commerce. La succession de 11 générations de rois, en ligne directe, assurent la grandeur de leur dynastie.

 

Le roi est sacré

- le Sacre de hugues Capet fait de lui le suzerain suprême

- la succession est assurée par l'ainé des fils, qui est lui même sacré au cours du vivant du père.

 

Le royaume s'agrandit

- A partir du XIIème S , les rois de France veulent agrandir leur royaume (mariages, achat de terres, guerres). Il faut dire que le royaume dont hérite Hugues Capet est très petit (autour d'orléans et au Nord de Paris)

                 * Philippe Auguste remporte des guerres contre l'Angleterre , qui détiennent à l'époque tout la moitié Ouest de la France actuelle. Il multiplie par 4 la surface du royaume de France.

                 * Saint Louis poursuit son oeuvre par le Sud avec Toulouse et le Languedoc.

                 * Philippe IV le Bel , s'emploie à récupérer des terres vers l'Est (Champagne)

- des batailles importantes comme celle de Bouvines , en 1214, contre l' Allemagne, remportée par Philippe Auguste consolide la monarchie française dans et hors des frontières.

 

Le roi gouverne

- Sous le règne de Saint Louis, dès le XIIIème S , les institutions se perfectionnent (création de baillis et sénéchaux en province chargés de rendre la justice du roi et de récolter les impôts)

- spécialisation de la cour du Roi en :

        * Conseil du Roi pour les affaires politiques

        * Parlement pour la justice

        * Chambre des comptes pour contrôler les finances royales.

- Le roi est épaulé par des légistes, expert de la justice et du droit.

 

le royaume est unifié

- une monnaie unique (1262 sous Saint Louis)

- une armée permanente payée par un impôt : la taille.

- une langue commune : le français du roi. Cela se fera lentement car il y a beaucoup de résistances.

                  1) il y a 2 langues parlées (langue d'Oc et langue d'Oil)

                  2) le latin est très utilisé à l'écrit. C'est la langue du christianisme

                  3) l'ordonnance de Villers Cotterêts va officialiser le français comme langue de l'administration que en 1539.

- une capitale commune : Paris. Officiellement proclamée en 1425, elle est déjà depuis 4 siècles une place forte, un lieu d'échanges et un centre intellectuel.  A la fin du XIIIème S , Paris compte 200.000 habitants !!!!.

 

 

1095 - 1337 : le temps des croisades

 

En 1055 les turcs s'emparent de Bagdad, battent les romains de Byzance et prennent Jérusalem aux arabes. Le pape Urbain II demande des volontaires pour reprendre le tombeau du christ. Ils se reconnaissent en cousant une croix rouge sur leur vêtement. Il y aura 8 croisades entre 1096 et 1270.

 

1ère croisade : la croisade populaire. (1096)

Emmené par Pierre l'Ermite (ancien soldat devenu moine et très bon orateur), 100.000 petites gens (hommes, femmes, enfants, vieillards) le suivent pour  délivrer le tombeau du christ. Rassemblés à Cologne, Pierre l'ermite voudrait abandonner, tant il se rend compte que la mission est impossible sans vivres. Mais c'est trop tard, elle part vers Jerusalem. Ils vont voler, tuer pour survivre, sur leur passage. Cependant les turcs vont les massacrer à Constantinople.

Pierre l'ermite sur son âne, lors de la 1ère croisade.

 

1ère croisade: la croisade des barons (1097-1099)

Elle est conduite par 2 nobles: Adhémar de Monteil et Godefroy de Bouillon. Adhémar est nommé par le pape comme légat pontifical et chef spirituel de la croisade. Les combats entre turcs et croisés vont tourner à l'horreur.

L'armée prendra Nicée et Antioche (siège de 8 mois) aux mains des turcs, qu'elle restituera à l'empereur byzantin. C'est ensuite le siège de Jérusalem, conduit par godefroy de Bouillon, celà va être un carnage. Il y aura 40.000 morts dans la ville sainte. Godefroy refusa de porter la couronne, là où le christ a porté la couronne d'épines. Des royaumes chrétiens s'installent.

 

1147 la 2ème croisade : la croisade caquetante

 

Le roi Louis VII est de la partie. Il a demandé la permission aux évèques d'amener son épouse alienor d'Aquitaine. De ce fait, les barons en font autant. Mais Alienor fera beaucoup d'infidélités au roi, si bien qu'au retour le divorce est consommé. En 1154 , alienor s'unit à Henri II de Plantagenêt, roi d'angleterre. Ils auront 8 enfants dont 2 fils : richard coeur de lion et jean sans terre. Philippe Auguste est le fils de louis VII, de sa 3 ème femme.

Henri II plantagenêt est l'arrière petit fils de guillaume le conquérant, qui avait repris l'Angleterre des mains de Harold en 1066. De ce fait avant le mariage , il possédait déjà Maine, Anjou, Touraine et Normandie. Avec la dot d'Alienor, son empire s'agrandit par l'arrivée de l'Aquitaine.

 

1187  la 3ème croisade : la contre offensive des mulsulmans de Saladin

 

Une armée est levée avec à sa tête (philippe auguste, richard coeur de lion et frédéric III , empereur germanique), lorsque les turcs ont repris Jerusalem. Philippe et richard ne s'entendent pas, richard va même jusqu'à l'humilier en Terre Sainte.

Richard coeur de lion

Philippe Auguste perdra beaucoup de ducs, comtes , princes au cours de cette croisade. Il en profitera pour agrandir son royaume. Mais richard humilie également le duc d'Autriche. Lors de leur retour , celui ci lui tend un piège lors de son passage sur ses terres. Richard est kidnappé. Philippe en profite pour prendre la Normandie. Suite à une rançon versée par sa mère, richard est libéré. Une guerre de 5 ans mettra aux prises richard et philippe pour la Normandie.

 

1201-1204 la 4ème croisade : la croisade d'Egypte

 

Contrairement aux précédentes , cette croisade a pour destination l'Egypte, siège des mulsulmans. Après cette victoire, les croisés partent pour Constantinople, où ils s'emparent du pouvoir. Le comte Baudouin de Flandre est sacré empereur latin de Constantinople!!!. Les croisés conquièrent  ensuite une grande partie de la Grèce méridionale.

Philippe Auguste

Pendant ce temps , Philippe Auguste veut poursuivre ses conquêtes. Il décide de prendre le pouvoir en Angleterre, ce que n'apprécie pas Jean Sans Terre (roi d'Angleterre), ni les comtes de Flandre et de Boulogne. Ces derniers par l'intermédiaire des filatures font beaucoup de commerce avec l'Angleterre. L'empereur germanique n'accepte pas non plus les idées hégémoniques de philippe. Mais Philippe remportera les 2 batailles en 1214. Cette victoire contre les germains à Bouvine, permet à Philippe Auguste de prendre la 2ème place dans la hiérarchie de l'occident chrétien, après le pape.  

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_Auguste

Les cathares:

A partir de 1204, Philippe Auguste mènera des croisades contre les cathares dans le midi languedocien. La paix ne sera signée qu'en 1244, après la défaite de Monségur (pyrénées).

Qui sont les Cathares?

Les cathares sont des chrétiens non catholiques (donc hérétiques). Ils rejettent l'ancien testament. Pour eux , il n'y a pas qu'un dieu mais 2!!! . Ces 2 dieux se livrent à un combat quotidien acharné. Il y a le bon: celui qui sauve les âmes, il est éternel, invisible. Et il y a le mauvais: celui du visible,du temporel, du corruptible, celui qui pousse à toutes sortes de fautes.

 

1217-1221 la 5ème croisade

C'est une défaite en Egypte.

 

1228-1229 la 6ème croisade

Restitution par les turcs de Jerusalem, Bethléem et Nazareth

 

 

Louis IX (Saint Louis) 1226-1270

 

Le règne de Saint Louis débute par la régence de Blanche de Castille, sa mère, petite fille de richard II et d'Aliénor. Elle doit faire face aux barons , qui voudraient retrouver le pouvoir perdu. Elle doit aussi faire face au roi d'angleterre, henri III qui convoite les terres perdues par Jean sans terre. Saint Louis fera la paix avec l'Angleterre, en 1258, par un traité qui restitue le limousin, le quercy et la Saintonge, en échange le roi d'Angleterre redevient le vassal de Saint Louis.

Blanche a aussi une grande influence sur l'éducation de louis IX. C'est une éducation très stricte, très pieuse.

Saint Louis aide les pauvres, les lépreux. Par contre, comme philippe auguste, il interdit la pratique de l'usure chez les juifs. Leur livres sont brûlés. Il ordonne que les juifs portent une étoffe circulaire de couleur jaune sur leur vêtement : la rouelle.

Saint louis lave les pieds des pauvres

Il achète la couronne d'épines du christ, un morceau de la vraie croix, de la lance et de l'éponge. Ils les fait mettre dans la cathédrale Notre Dame.

Saint  Louis aime la justice, mais celà n'empêche pas de passer par les armes quiconque porterait atteinte à l'intégrité du monde chrétien, comme les derniers cathares. Il  fait faire la justice par ses baillis, sénéchaux, prévôts et autres administrateurs. Celle ci sera appliquée à la lettre lors de son absence pendant la croisade.

 

1248-1254, 7ème croisade avec saint Louis

Elle dure 6 ans, pendant ce temps la régence est à nouveau assurée par Blanche de castille.

Jérusalem, tombée de nouveau aux mains des turcs en 1244, il part avec  15000 hommes, 2500 chevaliers du port d'Aigues Mortes , créé pour l'occasion. Il passe par l'Egypte, puis s'empare des villes de palestine, qu'il fait fortifier pendant 4 ans.

 

1270 , 8ème et dernière croisade, pour Saint Louis également.

Saint Louis s'inquiète de la situation en Terre Sainte. Il organise une croisade qui part de Aigues Morte, en passant parTunis. Mais il y mourra de typhus. Il est remplacé par Philippe III le hardi. Il rend l'aquitaine au roi d'Angleterre.

 Bilan des croisades

  1. Sur le plan religieux, la chrétienté ne parvient pas à s'implanter en Orient. Le monde de l'Islam ne se convertit pas.
  2. Sur le plan politique, la tentative d'expansion est un échec. Les états latins d'Orient ne se maintiennent pas.
  3. L'image de l'Occident est très mauvaise : agressif, brutal, avides de richesses.
  4. Un développement du commerce : les chrétiens exportent des matières premières aux orientaux (minerais, bois), importent des produits précieux (or, épices).
  5. Un enrichissement culturel où l'apport des musulmans est important (chiffres arabes dont le zéro, techniques d'irrigation, fabrication du papier, méthodes médicales).

Philippe IV le bel, 1285-1314

Tout comme Saint Louis, il va poursuivre l'oeuvre centralisatrice. Il va doter la France d'une administration solide.

  • Le conseil du roi s'occupe des affaires politiques. Le roi multiplie les ordonnances pour faire connaître sa loi.
  • le parlement exerce la justice (la justice du roi remplace les justices seigneuriales). Le roi nomme dans les provinces des baillis chargés de rendre la justice en son nom et de contrôler la rentrée des impôts.
  • La chambre des comptes contrôle les finances royales. Louis IX, en 1262, impose sa monnaie dans tout le royaume. La guerre de 100 ans mobilise une armée en permanence qui sera payée par un impôt régulier : la taille.

Il consulte régulièrement les représentants de ses sujets (clergé, noblesse, bourgeoisie). Il lui faut beaucoup d'argent pour affermir son pouvoir. Il va imposer le clergé, la décime, ce qui ne plaira pas au pape.

En 1307, il s'empare également de l'argent des Templiers, qui sont devenus très riches.

La propagande royale diffuse l'image sacrée du roi (sacre, entrée dans une ville, funérailles, sceaux, monnaie, couronne, sceptre, etc...). Le sacre se fait à Reims (comme Clovis) , il est composé de plusieurs étapes:

  • l'onction
  • la remise des insignes royaux (épée, éperons, tunique bleue, anneau, sceptre, main de la justice)
  • le couronnement fait par l'archevêque et les grands du royaume.
  • le toucher des écrouelles (il peut guérir les maladies de peau !!!).

 

Qui sont les templiers?

C'est un ordre  religieux militaire fondé en 1119 à Jérusalem, par un chevalier champenois et 9 compagnons. Leur but : protéger , à Jérusalem, les pélerins.  Ils logent près du temple de Salomon, d'où l'ordre du temple. Protégés du pape, ils s'enrichissent considérablement, jusqu'à être les banquiers de l'Europe.

http://www.templiers.org/templiers.php

Philippe IV le bel, meurt en 1314. De ses 3 enfants aucuns ne laissera d'héritiers mâles. Conformément à la loi salique en vigueur, les femmes ne peuvent accéder au trône. De fait, c'est le neveu du roi défunt qui doit prendre le trône, mais c'est Edouard III, roi d'Angleterre !!!! Il faut donc rechercher parmi les neveux éloignés, c'est ainsi que Philippe VI de Valois est couronné à Reims en 1328. Il va démarrer la nouvelle Dynastie des Valois.

 

Et les Hospitaliers ?

 

C'est un ordre souverain militaire hospitalier de Saint de Jerusalem, créé en 1048 par le frère Gérard, dont le but était d'accueillir les pèlerins d'Occident se rendant à Jérusalem. L'ordre est reconnu par Rome en 1113. Si l'ordre était à l'origine pacifique, ils prendront très vite les armes pour défendre la chrétienté d'Occident au proche Orient.

 

En 1187, après la prise de Jérusalem par Saladin, les Hospitalier sont chassés de Jérusalem et se réfugient à Saint Jean d'Acre. Mais 100 ans plus tard, ils sont chassés d'Acre et se replient sur Chypre, et sur Rhodes 10 ans plus tard. Chypres voyait d'un mauvais oeil, l'arrivée d'une armée sur son sol.

En 1522, les ottomans chassent les hospitaliers de Rhodes. Charles Quint leur accorde le droit de s'installer à Malte, ce qui permet d'avoir un rempart contre les arabes d'Afrique du Nord. Ils formeront l'ordre de Malte. Napoléon les chassera de Malte en 1798.

En 1834, l'ordre s'installe à Rome et abandonne sa fonction militaire.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site