la question algérienne

La décolonisation

 

 

La France et la question algérienne

Origine de la colonisation

C'est en 1830 que la France entreprend la conquête de l'Algérie, alors Etat sous domination ottomane, suite à une sombre affaire de créances impayées. En juin 1830, un corps expéditionnaire s'empare d'Alger . La monarchie de Juillet hérite de la situation, et doit faire face à Abd El Kader. Le général Bugeaud entreprend la conquête méthodique du territoire entre 1840 et 1847.

La France veut faire de cette colonie , une colonie peuplée de colons agricoles français, elle en fera une colonie d'urbains originaires d'Espagne et d'Italie. Elle réduira la population musulmane à la misère et à la révolte en lui confisquant les meilleures terres.

 

L'Algérie : région française

 

Depuis 1898, elle a à sa tête un gouverneur général et est constituée de 3 départements. Une politique de cultures d'exportations est mise en place, comme la vigne.

En 1914, 680.000 Européens vivent en Algérie, face à 4.800.000 musulmans. Pendant les 2 guerres , comme pour les autres colonies, l'Algérie apporte une forte contribution. Un sentiment nationaliste émerge.

En 1945, la France accorde aux algériens musulmans, la citoyenneté française, mais cela ne suffit pas à désamorcer les revendications nationales.

 

Vers l'indépendance

 

1954 : insurrection algérienne commence à la Toussaint. De plus en plus d'exactions vont avoir lieu

1956 : Des contingents militaires interviennent alors que le Maroc et la Tunisie accèdent à l'indépendance. La torture sera utilisée pour faire du maintien de l'ordre, alors que les pouvoirs politiques se taieront.

13 mai 1958 : manisfestation à Alger des colons attachés à l'Algérie française, alors que la situation politique est très instable en métropole. Les colons en appelle à l'aide De Gaulle. René Coty appelle De Gaulle, le 1er juin 1958. La IVème république a vécu.

4 juin 1958 : De Gaulle s'écrit "vive l'Algérie française" , ce qui a pour but de rassurer le million de colons. Ceux ci ne veulent pas de l'indépendance réclamée par le FLN.

En Octobre, De Gaulle propose au FLN, la paix des braves. Ceux ci la rejette et créer le GPRA (gouvernement provisoire république algérienne).

Septembre 1959, De Gaulle infléchit sa position et propose l'auto détermination. Les Algériens devront choisir entre la francisation, l'association et la sécession.

Janvier 1960 : semaine des barricades à Alger où les pro algérie française crient leur mécontentement.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Semaine_Barricades_Alger_1960.jpg

8 janvier 1961: un référendum approuve le principe de l'auto détermination.

22 avril 1961 : le putch des généraux. L'OAS procède à des attentats en Algérie, mais aussi en métropole, et vise même le général De Gaulle, qui a entamé des négociations avec le GPRA.

18 mars 1962 : les accords d'Evian qui accorde l'indépendance à l'Algérie, approuvé par 90% des électeurs le 8 avril 1962.

5 juillet 1962 : indépendance de l'Algérie. 1 million de "pieds noirs" fuient l'Algérie ainsi que des milliers de Harkis, où rien n'est prévu pour les accueillir.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site