L' Après guerre, 4 ème et 5ème république, décolonisation et la question algérienne, l'Union Européenne

 

 

L'après guerre, la reconstruction

 

La libération

 Entre 1944 et 1945, la France va règler ses comptes, avec ses compatriotes qui ont collaboré volontairement avec l'ennemi. Il y aura 40.000 exécutions et 20.000 femmes tondues. Ces femmes seront , pour la plupart, accusées d'avoir eu des relations sexuelles avec l'ennemi.

 

 

Dès 1945, une nouvelle géographie mondiale, s'installe avec 2 blocs. Un bloc de l'Est (URSS et Europe de l'Est) et un bloc de l'Ouest (USA et Europe de l'Ouest). A côté de celà, le gouvernement de Chine est renversé, en 1946 et remplacé par un dictateur communiste : Mao.

La guerre a fait beaucoup de dégâts. certaines villes comme Brest, Le Havre, Lorient, sont détruites à 100%, par les bombardements alliés.

Oh Barbara
Il pleut sans cesse sur Brest
Comme il pleuvait avant
Mais ce n’est plus pareil et tout est abîmé
C'est une pluie de deuil terrible et désolée
Ce n’est même plus l’orage
De fer d’acier de sang
Tout simplement des nuages
Qui crèvent comme des chiens
Des chiens qui disparaissent
Au fil de l’eau sur Brest
Et vont pourrir au loin
Au loin très loin de Brest
Dont il ne reste rien.

Poême de jacques Prévert

 

Des centaines de milliers de civils sont sans abris. Les infrastructures (pont, ports, chemins de fer) sont hors d'usage. Les Etats Unis, par le plan Marshall, vont apporter une aide financière de 2.5 milliards de dollars entre 1948 et 1952, pour redresser le pays. Cet aide a aussi un but, faire en sorte que ces pays aidés , ne tombent pas dans les mains de l'URSS, dont les relations se sont sérieusement détériorées.

 

La IV ème république (octobre 1946- septembre 1958)

De Gaulle gère les affaires courantes de la France entre 1945 et 1946. Il fait faire une constitution, mais contrairement à ses souhaits, le président de la république n'aura pas de pouvoirs étendus et il n'y aura pas 2 chambres (sénat et parlement). Il préfère s'en aller.

Bilan : 25 gouvernements vont se succéder en 12 ans !!!

La France est affaiblie par la guerre, les produits alimentaires  manquent, l'inflation est galopante alors que les salaires augmentent très peu. Politiquement , c'est loin d'être l'unité. Dès 1947,Jean Monnet, met en place un plan de relance :

  1. niveau de vie de la population et alimentation
  2. moderniser et équiper les activités de base (énergie, bâtiment, agriculture)
  3. moderniser et développer l'exportation

1949 : La France adhère à l'otan.

1951: le 18 avril, est signé , à Paris, la CECA (Communauté Economique du Charbon et de l'Acier), sur une idée de Jean Monnet. Le but est de réunir la production et la consommation de l'Allemagne, la France, l'Italie et le Benelux. Ce sont les prémices de la future CEE.

1952: L'économie française, en pleine expansion, croissance de 5 à 7%  a besoin de beaucoup d'argent pour la reconstruction. Antoine Pinay, décide de lancer un emprunt basé sur l'or, au taux de 3.5%, alors que l'inflation est galopante. La dévaluation du franc est endiguée, l'inflation est enrayée. Beaucoup de nationalisations d'entreprises clés sont faites : EDF, grandes banques, assurances, Renault, etc..

 

Signature du traité de Rome en 1957

1957: le 25 mars, est signé à Rome entre les 6 pays de la CECA, un traité de relations économiques : la CEE.  Ils créés également la Communauté européenne à l'énergie atomique. Le but de la CEE est d'ouvrir les frontières à tous les produits, aux personnes, aux capitaux et aux services. Celà se fera au fur et à mesure. La CEE créée également la PAC (politique agricole commune) dont l'objectif est d'accroitre la production afin d'arriver à l'autosuffisance alimentaire.

1960: Création du nouveau franc

 

1958 - 1969 : l'ère De Gaulle et la Vème république

Tout comme pour Poincaré en 1926, la France et les pieds noirs , au plus mal politiquement, va rappeler De Gaulle. Il commencera par faire une nouvelle constitution et créer la V ème République.

Les pouvoirs du président sont renforcés. Il est élu pour 7 ans, d'abord par les grands électeurs, puis en 1962 par suffrage universel direct à 2 tours. Il est le chef des armées, dispose du droit de grâce, gère la politique extérieure, nomme le premier ministre et peut dissoudre l'assemblée nationale.

2 chambres sont créées: l'assemblée nationale (députés) et le sénat (sénateurs). L'assemblée nationale fait les lois, a un droit de regard sur la politique du gouvernement mais ne peut pas l'empêcher de gouverner. Les sénateurs , élus par les grands électeurs contrairement aux députés, examinent les lois. Ainsi les lois passent d'une chambre à l'autre (navette) avant d'être votées.

De Gaulle et l'Algérie:  D'abord pour une Algérie française, De Gaulle se voit refuser son offre de paix par le FLN, en 1958. Dès 1959, il reconnait le droit des algériens à l'autodétermination. Des pourparlers ont lieu avec le fLN, mais l'armée n'est pas d'accord. En 1961, ils (OAS) font un putch et tente de s'emparer du pouvoir en Algérie. Mais la population devient de plus en plus , pour la paix et donc pour l'indépendance de l'Algérie. Les accords d'Evian sont signés le 18 mars 1962.

De Gaulle et la politique: De Gaulle veut redorer le blason de la France sur la scène internationale, elle se rapproche de l'Allemagne, des pays du Tiers Monde et des pays socialistes.  Dès 1960, elle se dote de la bombe atomique, ce qui permet à De Gaulle de s'affranchir des Etats Unis. La France quitte l'OTAN en 1966, après y être rentrée  en 1949, à sa création. Le concorde (1969) , le paquebot "Le France" (1960), l'aéroport international roissy (1974 après 10 ans de travaux), le porte avion Clémenceau, autant de réalisations des années 60, qui visent a redonner à la France une place sur l'échiquier mondial. 

 

De Gaulle et mai 1968: Parti d'un mouvement étudiants le 22 mars 1968, à l'université de Nanterre qui protestaient contre la guerre au Viet nam par les américains. Ce mouvement s'est emballé pour atteindre une dimension sociale et politique. Les valeurs classiques (autorité) sont rejetées, les idées "gauchistes" progressent. Les jeunes veulent d'une autre vie (liberté des moeurs, féminisme, écologie).  Le 13 mai , une grève générale rassemble la moitié de la population active. Malgré les accords de Grenelle (augmentation des salaires, diminution de la durée de travail) le mouvement se poursuit. Le pouvoir de De Gaulle est contesté.

Le 30 mai , De Gaulle propose des élections législatives, ce sera un triomphe pour lui.

Suite à un référendum sur la régionalisation, De Gaulle démissionne le 27 avril 1969.

 

La décolonisation

 

 

 

 

 

La France et la question algérienne

Origine de la colonisation

C'est en 1830 que la France entreprend la conquête de l'Algérie, alors Etat sous domination ottomane, suite à une sombre affaire de créances impayées. En juin 1830, un corps expéditionnaire s'empare d'Alger . La monarchie de Juillet hérite de la situation, et doit faire face à Abd El Kader. Le général Bugeaud entreprend la conquête méthodique du territoire entre 1840 et 1847.

La France veut faire de cette colonie , une colonie peuplée de colons agricoles français, elle en fera une colonie d'urbains originaires d'Espagne et d'Italie. Elle réduira la population musulmane à la misère et à la révolte en lui confisquant les meilleures terres.

 

L'Algérie : région française

 

Depuis 1898, elle a à sa tête un gouverneur général et est constituée de 3 départements. Une politique de cultures d'exportations est mise en place, comme la vigne.

En 1914, 680.000 Européens vivent en Algérie, face à 4.800.000 musulmans. Pendant les 2 guerres , comme pour les autres colonies, l'Algérie apporte une forte contribution. Un sentiment nationaliste émerge.

En 1945, la France accorde aux algériens musulmans, la citoyenneté française, mais cela ne suffit pas à désamorcer les revendications nationales.

 

Vers l'indépendance

 

1954 : insurrection algérienne commence à la Toussaint. De plus en plus d'exactions vont avoir lieu

1956 : Des contingents militaires interviennent alors que le Maroc et la Tunisie accèdent à l'indépendance. La torture sera utilisée pour faire du maintien de l'ordre, alors que les pouvoirs politiques se taieront.

13 mai 1958 : manisfestation à Alger des colons attachés à l'Algérie française, alors que la situation politique est très instable en métropole. De Gaulle, en semi retraite à Colombey les 2 églises, n'attendait qu'une chose : que rené Coty, président de la République le rappelle pour sortir la France de cet impasse. Un nouveau changement de gouvernement  est imminent, De Gaulle espère que ce sera son tour. Mais finalement c'est Pfimlin qui sera nommé et approuvé par le parlement. Cette nomination ne plait pas aux Pieds Noirs, car Pfimlin est réputé favorable à l'indépendance de l'Algérie.

Face à cette situation , les français d'Algérie créent un comité de Salut Public, dirigé par les généraux Massu et Salan. De Gaulle convoque Debré, Soustelle chez lui, afin d'amener les généraux d'Algérie à penser à lui. La manoeuvre fonctionnera. Ainsi lors d'un rassemblement de la population française d'Algérie, le général Salan en appelera à son aide. Dès lors De Gaulle s'engouffre dans la brêche et fait une allocution télévisée en appelant au maintien d'une Algérie Française. 

C'est un espoir impensable pour les pieds noirs, qui voyaient la situation leur échapper.

Cependant il faut renverser le gouvernement. Les généraux voudraient faire un putch à Paris, De Gaulle se demande s'il n'y a pas d'autres moyens avant d'en arriver à cet extrémité. Finalement Pfimlin préfère démissionner et René Coty appelle De Gaulle, le 1er juin 1958 à le remplacer. De Gaulle forme un gouvernement d'union nationale dans laquelle tous les partis seront représentés à l'exception du PCF. Un des premiers objectifs de De Gaulle sera de doter la France d'une constitution. Dès l'été, une équipe de juristes réunie autour de Michel Debré créent la nouvelle constitution. Le référendum du 28 septembre 1958 va adopter à 80% la nouvelle constitution. En décembre 1958, De Gaulle est élu président de la République.

4 juin 1958 : De Gaulle lors d'un meeting à Alger, s'écrit "vive l'Algérie française" , ce qui a pour but de rassurer le million de colons. Ceux ci ne veulent pas de l'indépendance réclamée par le FLN.

En Octobre, De Gaulle propose au FLN, la paix des braves. Ceux ci la rejette et créent le GPRA (gouvernement provisoire république algérienne).

Septembre 1959: Si en 1958, De Gaulle pensait maintenir l'Algérie Française, le fossé se creuse de plus en plus avec les mulsulmans du FLN, qui deviennent de plus en plus nombreux. De Gaulle comprend que la France n'obtiendra son rang de puissance mondiale que lorsqu'elle aura règlé son problème des indépendances. Car l'opinion mondiale commence à s'opposer à la France.  Concernant l'Algérie , la situation doit être règlée rapidement. De Gaulle infléchit sa position et propose l'auto détermination. Les Algériens devront choisir entre la francisation, l'association et la sécession.

Janvier 1960 : semaine des barricades à Alger où les pro algérie française crient leur mécontentement. Les colons se sentent trahis.

13 février 1960: La France procède au premier essai nucléaire dans le Sahara algérien. Cette réussite est une des conditions qui doit amener la France à redevenir une puissance mondiale. De Gaulle y tient et souhaite conserver ce site d'essai sans pour autant conserver l'Algérie.Cependant les accords d'Evian vont obliger la France à abandonner ce site. Ce sera fait en 1966.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Semaine_Barricades_Alger_1960.jpg

8 janvier 1961: un référendum approuve le principe de l'auto détermination.

février 1961 : Création de l'OAS

22 avril 1961 : le putch des généraux. L'OAS procède à des attentats en Algérie, mais aussi en métropole, et vise même le général De Gaulle, qui a entamé des négociations avec le GPRA. La cassure est totale avec De Gaulle, qui envoie l'armée faire face à l'OAS.

18 mars 1962 : les accords d'Evian qui accorde l'indépendance à l'Algérie, approuvé par 90% des électeurs le 8 avril 1962.

25 mars 1962 : arrestation du général Jouhaud.

20 avril 1962 : arrestation du général Salan.

22 août 1962 : Attentat du petit Clamart, visant le Général De Gaulle.

5 juillet 1962 : indépendance de l'Algérie. 1 million de "pieds noirs" fuient l'Algérie ainsi que des milliers de Harkis, où rien n'est prévu pour les accueillir.

28 août 1964 : attentat du mont Faron, visant le général De Gaulle.

 

 

 

Les transformations technologiques et sociales depuis 1945

  

Les "trentes glorieuses"

  

Les pays industrialisés connaissent un développement unique dans l'Histoire de l'humanité. Jean Fourastier nommera "Les trentes glorieuses" cette période allant de 1945 à 1974.

les progrès scientifiques et techniques

La seconde guerre mondiale est à l'origine  d'un nouvel âge d'or des sciences et des techniques. Etats et entreprises se font concurrence.

Certains domaines vont connaitre un essor considérable : la physique nucléaire, l'espace, l'informatique, la biologie. Ils vont bouleverser la vie économique et sociale. C'est la période post-industrielle.

  

les transformations économiques et sociales

Après 1945, l'Europe est économiquement à genoux. Son infrastructure industrielle, agricole et immobilière est réduite à néant.

L'urgence est à la reconstruction, dominée par l' intervention de l'Etat qui passe par:

          * les nationalisations d'entreprises clés : Automobile (Renault), Assurances, Banques, EDF ...

          * Le plan Marschall (soutien financier considérable des Etats - Unis, qui voulaient à tout prix refaire des pays de l'Europe de l'Ouest un acteur majeur et un contre poids au bloc de l'Est)

          * La planification avec pour objectif la modernisation et l'équipement économique.

  

Cette période est marquée par :

Une évolution démographique exceptionnelle grâce à :

Un taux de natalité très important (2 %), c'est le baby-boom, qui a commencé dès 1942, compensant largement le déficit de population jeune dûe à la guerre.

Un taux de mortalité en forte baisse qui passe à 1.3 % entre 1946 - 50 , puis à 1.12% entre 60-64, grâce aux progrès médicaux, à une meilleure hygiène, à la mise en place de la sécurité sociale et à une mortalité infantile en forte baisse.

Une forte immigration.

Ce qui implique une forte progression de la population française. Après avoir perdu 1.1 millions d'habitants avec la guerre, la population passe de 40.5 millions en 1946 à 50.7 millions en 1970.

  

Une modification profonde de la répartition de la population:

Le monde rural se transforme par:

- une mécanisation et un changement des pratiques agricoles

- une amélioration de l'habitat, l'hygiène et l'encadrement médical

Le monde urbain attire :

- forte industrialisation, arrivée des immigrants, arrivée de la population rurale

Elle passe de  (53.2% urbain / 46.8% rurale) en 1946 à (72.9% urbain / 27.1% rurale) en 1975

 

Une période de croissance économique exceptionnelle, son PNB est multiplié par 5 entre 1946 et 1977. Celà entraine :

- une hausse du niveau de vie

- une modernisation des modes de vie (acquisition de biens électroménagers, entrée de l'automobile dans la vie quotidienne)

- une hausse des classes moyennes (techniciens, employés, cadres) dans la population active

- une entrée dans la civilisation des loisirs (vacances, médias)

  

Une modification profonde de la société:

- un recul de la pratique religieuse

- un accès a plus de libertés (sexuelles, individuelles)

- l'indépendance accrue des femmes (droit de vote, égalité dans le couple, accès au travail)

  

  

L'après 1er choc pétrolier

  

L'envolée de la crise énergétique atteint l'économie française à partir de 1973. Le secteur secondaire est durement touché, il est couplé à l'arrivée des jeunes issus du baby boom, le chômage s'envole.

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/dossiers/emploi/img/taux-chomage.jpg

 

La baisse de l'emploi dans les secteurs primaires et secondaires, compensés en partie par la croissance du secteur tertiaire , fait de la France un pays de services.

 

 

L'Union européenne

 

 

C'est une organisation internationale établie par le traité de Maastricht en 1992. Elle regroupe 25 pays européens, et a pour but de créer paix , solidarité et prospérité en Europe. Les 2 inspirateurs de l' Europe sont Jean Monnet (commissaire au plan) et Robert Schuman (Ministre des affaires étrangères).

 

 

 

Les étapes de la construction européenne.

 

Les étapes juridiques

 

1951 : création de la CECA par les 6 pays fondateurs

25 mars 1957, signature à Rome d'un traité dont l'objectif est la création d'un Marché commun (libre circulation des hommes, des capitaux et des marchandises). Cela donnera la CEE (Communauté Economique Européenne)

1992 : signature à Maastricht du traité  donnant naissance à l'Union Européenne. Il prévoit la coopération en matière de politique étrangère et de sécurité commune. Il créé une citoyenneté européenne et décide de créer une monnaie commune : l'euro.

1997 : signature du traité d'Amsterdam. Il élargit la liste des droits européens (égalité Hommes/Femmes, droits sociaux...) et permet à certains pays d'avancer plus vite (principe de coopérations renforcées)

2001 : Signature du traité de Nice , qui réforme partiellement les institutions en vue de nouvelles adhésions. Il évoque la charte des droits fondamentaux.

2004 : Signature du traité de Rome, qui prévoit une constitution européenne créé par la convention.

 

Les étapes de l'élargissement:

 

Durant cette période, la CEE puis l'UE s'est agrandit, passant de 6 pays originels (France, Benelux, Allemagne et Italie) à 27 pays aujourd'hui.

 

 

 

1.       1957 : Benelux, RFA, Italie, France (6)

2.       1973 : Royaume Uni, Irlande, Danemark (9)

3.       1981 : Grèce (10)

4.       1986 : Portugal, Espagne (12)

5.       1990 : Ex – RDA (12)

6.       1995 : Suède, Finlande, Autriche (15)

7.       2004 : Lettonie, Pologne, Lituanie, Estonie, Slovaquie, République Tchèque, Chypre, Slovénie, Malte, Hongrie. (25)

8.       2007 : Roumanie, Bulgarie (27)

 

 

 

Son fonctionnement

 

1.       Commission : organe exécutif (25 commissaires dont  Manuel Barroso ).

a.       Gère le budget

b.      Contrôle l’application du droit

c.       Représente l’Union dans les instances internationales

2.       Conseil européen : organe exécutif (27 chefs d’Etat ou de gouvernement dont la présidence se fait à tour de rôle tous les 6 mois)

a.       Fixe les grands objectifs à atteindre

3.       Conseil de l’Union : (tous les ministres par spécialités, secrétaire : Javier Solana)

a.       Pouvoir législatif

4.       Parlement : députés élus au suffrage universel direct

a.       Pouvoir législatif : vote les lois

b.      Vote le budget

c.       Contrôle la commission

5.       Cour  de justice : (25 juges et 8 avocats)

a.       s’assure du respect de la loi

b.      s’assure de la primauté du droit européen sur le droit national.

6.       Cour des comptes :

a.       Contrôle la gestion financière de l’Union

 

 

 

 

 

Ses réalisations

 

                                                              i.      L’agriculture

 

 

1.       La PAC

a.       Objectif :

- accroitre la productivité et la production

- Fournir des produits de qualité à des prix accessibles

b.      Principes

- Unicité des marchés et des prix

- Préférences communautaires

- Solidarités

c.       Fonctionnement

- Prix garantis par le FEOGA mais surproductions

- 1992 : modification de distribution des fonds

- Financer les producteurs faisant de la qualité plutôt que la quantité

2.       La FEDER

a.       Créé en 1975, subventionne les espaces les plus pauvres

                                                            ii.      La libre circulation

1.       Des personnes : mise en place de l’Espace Schengen

 

 Bleu : pays signataires de l'espace Shengen (A noter que les Dom Tom ne sont pas concernés par l'espace Shengen)

vert : pays signataires sans application de l'accord

Rouge : pays non signataires de l'accord

 

 

a.       Suppression des contrôles aux frontières intérieures, visas valables pour l'ensemble de l'espace.

b.      Possibilité à tout européen d’exercer sa profession dans tout autre état membre .

c.       Programme « Erasmus » , pour les étudiants

2.       Des marchandises  et des services

a.       Problèmes : harmoniser les règlementations nationales et normes techniques

b.      Problèmes : monopoles (postes, énergie, transport,…)

3.       Des capitaux :

a.        fin du contrôle des changes

b.       création de l’Euro

 

Bleu : pays ayant adopté l'euro

Orange: pays intégrant le mécanisme de taux de change européen (conditions préiminaires à l'entrée dans la zone euro)

Rouge : pays qui ne remplissent pas les conditions pour entrer dans le MCE II . A terme , ces pays , entrés depuis la création de l'Euro, devront intégrer la zone euro, mais devront également remplir les conditions.

Prévisions d'intégration:

 

Violet: pays non membre de l'UE ayant l'euro comme monnaie.

 

 

Commentaires (2)

1. Anne-Lise Timsit 24/06/2010

Super le site pour révisé le Brevet bonne illustration

2. lili 24/06/2012

super ce site, il va beaucoup m'aider pour réviser mon brevet, merci au créateur de ce site !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site